CSPS07 Coordonnateur SPS Niveau II : phase conception

Opérations de catégorie 2
Volume des travaux compris entre 500 et 10.000 hommes-jours (soit environ 300.000 € à 6 millions € de travaux)

Image

Vous bénéficiez d’une expérience de 5 ans minimum en architecture, ingénierie ou maîtrise d’œuvre et vous souhaitez exercer la mission de coordonnateur SPS, uniquement en phase de conception, étude et élaboration du projet, pour des opérations de catégorie II, c’est-à-dire dont le volume des travaux est compris entre 500 et 10.000 hommes-jours ? Nous vous proposons une formation de 16 jours, constituée d’un tronc commun avec la phase de réalisation et de journées dédiées à la phase conception. Cette approche vous permettra ainsi par la suite de compléter votre formation avec la phase réalisation si votre projet professionnel évolue, en capitalisant sur les compétences déjà acquises.

Lire la suite

Organisée en 4 sessions sur une période d’environ 2 mois et délivrée par des consultants maîtrisant parfaitement le dispositif, la formation « Coordonnateur SPS Niveau II : phase conception » est constituée de :

Un tronc commun aux deux phases conception et réalisation, qui vous permet de :

  • La découverte du contexte d’intervention du coordonnateur SPS : le cadre législatif et réglementaire des opérations de bâtiment et de génie civil, leur chronologie, les rôles différents acteurs de la construction et bien sûr les obligations en matière de sécurité sur le chantier.
  • L’évaluation et la gestion des risques : elle dresse un panorama des différents risques (en exploitation, liés aux produits dangereux comme l’amiante et le plomb, chutes…) et vous permettra de maîtriser les principales méthodes d’analyses.
  • Savoir-faire clé du CSPS, la capacité à rédiger une documentation détaillée est largement abordée : contenu et méthodologie d’élaboration et d’actualisation du Dossier d’intervention ultérieure – DIU et du Plan général de coordination – PGC.
  • Pour exercer en toute sérénité la mission de CSPS, vous devez également maîtriser le cadre juridique qui s’applique à votre activité : identifier les cas où votre responsabilité civile et pénale peut être engagée, les enseignements de la jurisprudence et être en mesure de contractualiser avec un maître d’ouvrage, qu’il soit public ou privé ou de souscrire les bonnes assurances.

Des sessions dédiées à la phase conception, représentant un total de 4 jours de formation, appuyées sur des études de cas :

  • L’analyse des risques et la mise en place de la documentation : vous serez amené, à partir d’un dossier d’opération au stade avant-projet à identifier les risques, analyser les pièces fournies et rédiger le rapport mettant en évidence les risques majeurs puis, sur cette base, vous devrez définir les mesures phares du DIU et du PCG pour la gestion des activités interentreprises. Enfin, vous étudierez comment intégrer les prescriptions SPS dans les marchés de travaux et l’impact sur les coûts. 
  • La bonne gestion des interactions avec le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre ainsi que les différents intervenants de l’acte de construire – quel positionnement ? Comment développer une relation de partenariat ? – fait l’objet d’une journée dédiée.

A l’issue de cette formation, l’évaluation des compétences acquises est réalisée par un jury professionnel. Conformément aux exigences de l'arrêté du 26 décembre 2012, sa validation vous permet d’obtenir votre attestation de compétences et d’exercer la mission de coordonnateur SPS en phase conception, sur des opérations de catégorie 2.

A noter : Vous pourrez compléter par la suite votre formation en étendant vos compétences à la phase réalisation en suivant la formation « Coordonnateur SPS niveau I ou II : Extension à la phase réalisation » ou aux opérations de catégorie 1 avec le complément « Coordonnateur SPS : Extension d'activité au niveau I : Module CISSCT ».

Objectifs de la formation

  • Les compétences à acquérir sont d'ordre juridique, méthodologique, organisationnel et technique en lien avec la mission à exercer auxquelles s'ajoute l'acquisition de savoir-faire professionnels généraux et particuliers selon la catégorie d'opération et la phase d'activité pour laquelle le participant sera missionné.

Objectifs pédagogiques

  • Mettre en œuvre les mesures de coordination SPS au cours de la phase conception.

Itinéraire pédagogique

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 1

Connaître le cadre législatif et réglementaire des opérations de bâtiment et génie civil - Mission SPS

  • Articulation droit communautaire / droit français
  • Hiérarchie des textes / Statut des normes / Position de la jurisprudence
  • Principaux textes législatifs et réglementaires encadrant la construction et la prévention des risques
  • Code du travail : règles de coordination SPS, règles de prévention technique
  • Sources documentaires et de prescription pour le coordonnateur

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 2

Positionner le jeu des acteurs de la construction

  • Pôle « maîtrise d’ouvrage » (public/privé, Maîtrise d’Ouvrage Déléguée - MOD, Assistance à Maîtrise d’Ouvrage - AMO) : le donneur d’ordre
  • Pôle « maîtrise d’œuvre » : le concepteur du projet et le manager du chantier 
  • Pôle « sécurité » : contrôleur technique / coordonnateur SPS
  • Pôle « entreprises » : majors vs PME/TPE, cotraitance, sous-traitance 
  • Interaction entre ces différents intervenants de l’acte de construire

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 3

Définir la chronologie d’une opération

  • Déroulement d’une opération de construction dans le contexte réglementé de la Maîtrise d’Ouvrage Publique
  • Préparation du projet et phase conception
  • Exécution des travaux et phase réalisation
  • Exploitation de l’ouvrage et périodes de garantie

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 4

Faire le point sur les obligations et mission SPS

  • Articles L4531, L4532, R4532 et R4533 du code du travail
  • Obligations pénalisées du maître de l’ouvrage
  • Catégories SPS des opérations (1, 2, 3 avec ou sans risques particuliers)
  • Cadre d’intervention et mission réglementaire du coordonnateur
  • Autorité et moyens du coordonnateur, actions au titre des codes du travail, civil, pénal
  • Coordination SPS vs concertation SPS

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 5

Evaluer les risques sous l’angle « préventeur »

  • Approche statistique de l’accidentologie et des maladies professionnelles dans le BTP
  • Les différentes méthodes d’analyse de risques ;
  • Risques particuliers (arrêté du 25/02/03)
  • Echelles de risques
  • 10 familles de risques OPPBTP dans 5 secteurs d’activité
  • Méthode des 5 M

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 6

Evaluer les risques sous l’angle « coordonnateur »

  • Coordination SPS dans le BTP (Articles L4532-2 et L4532-4 du code du travail)
  • Rôle du coordonnateur SPS
  • Les principales familles de risques liées aux situations de coactivité : simultanée, successive et environnementale
  • Objectifs du Dossier d'Intervention Ultérieure sur l'Ouvrage (DIUO)
  • Risques spécifiques liés aux interventions ultérieures sur l’ouvrage

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 7

Appréhender quelques risques spécifiques et les ressources disponibles pour le coordonnateur

  • Risques et réglementation associée aux travaux temporaires en hauteur (Articles R4323-58 à 90 du Code du Travail)
  • Risques et réglementation associée aux engins mobiles (Articles R4323-50 à 57 du Code du Travail) et aux engins de levage de charges ou de personnes (Articles R4323-29 à 49 et R4323-55 à57 du Code du Travail)
  • Risques et réglementation associée aux travaux à proximité de réseaux aériens ou souterrains
  • Rôle des organismes institutionnels en matière de sécurité, gestion des relations avec l’inspection du travail, la CARSAT et l’OPPBTP
  • Ressources documentaires et sites internet

Uniquement en phase conception : Jour 8

Etude de cas : analyse de risques en conception

  • Détection des risques sur des dossiers d’opération au stade « avant-projet »
  • Analyse des pièces graphiques-écrites et du calendrier 
  • Rédaction d’un rapport mettant en évidence les risques majeurs du projet

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 9

S’approprier le dossier d’Intervention Ultérieure (DIU)

  • Méthodologie d’élaboration du DIUO en phase conception
  • Liste des IU normalement prévisibles
  • Rappel des risques spécifiques aux IU (site occupé, réseaux en exploitation, incendie…)
  • Notion de mesures de prévention intégrées à l’ouvrage par le maître d’œuvre
  • Prévention complémentaire à mettre en œuvre lors des IU
  • Mise à jour du DIUO en fin de travaux

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 10

Elaborer le plan Général de Coordination (PGC)

  • Méthodologie d’élaboration du PGC et contenu réglementaire
  • Mesures d’organisation arrêtées par le maître d’œuvre
  • Mesures concrètes de coordination du coordonnateur découlant des sujétions organisationnelles
  • Démarches SCALP (Sécurisation des Circulations, des Accès et Livraison à Pied d’œuvre), METAH (Mutualisation des Equipements de Travail et d’Accès en Hauteur), MESA (Mise en Service Anticipée des Ascenseurs), DHOL (Document Harmonisé d'Organisation des Livraisons)
  • Plan d’Installation de Chantier (PIC)
  • Risques des produits dangereux (amiante, plomb, radon, …)
  • Mode d’expression des préconisations SPS : distinguo entre obligations de résultat et obligations de moyens, limitations liées à la vérification du respect sur le chantier
  • Affectation des sujétions SPS (prorata proscrit)
  • Chapitres « installations sanitaires » / « secours »

Uniquement en phase conception : Jour 11

Définir les relations avec le Maître de l’Ouvrage - Maître d’œuvre

  • Positionnement du coordonnateur sous la responsabilité du maître de l’ouvrage
  • Partenariat à développer avec le maître d’œuvre, techniques de sensibilisation aux problématiques de prévention des risques
  • Attentes spécifiques du coordonnateur vis-à-vis du maître d’œuvre en matière de PGC et de DIU
  • Traçabilité de la phase conception dans le registre-journal

Uniquement en phase conception : Jour 12

Etude de cas : PGC / DIU en conception 

  • Sur la base de l’analyse de risques établie en journée 8 
  • Définition des « mesures-phares » pour la gestion des co-activités
  • Principales sujétions à envisager pour les interventions ultérieures
  • Mise en évidence des risques du « copier-coller »

Uniquement en phase conception : Jour 13

Identifier le lien PGC-DIU et marchés de travaux / Analyse d’offres

  • Positionnement contractuel (ou non) du PGC dans les marchés de travaux
  • Intégration des sujétions du DIU dans les pièces établies par le maître d’œuvre
  • Identification du coût des prescriptions SPS
  • Contribution du coordonnateur à l’analyse des candidatures et des offres des entreprises
  • Eventuel critère « sécurité » pour la sélection des entreprises
  • Evaluation SPS des variantes proposées

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 14

Se préparer aux actions quotidiennes du coordonnateur - Responsabilité pénale-civile

  • Liste et organisation des actions du coordonnateur : visites, rendez-vous et réunions
  • Agenda de la coordination SPS
  • Responsabilités dans l’acte de bâtir : responsabilité civile (décennale ?) et pénale
  • Etude de jurisprudences
  • Préparation aux mises en cause pénale, bases des argumentaires de défense

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 15

Connaître les responsabilités pénales et civiles

  • Responsabilités, responsabilités en cas d’accident
  • Sanctions possibles pour les acteurs : maître de l’ouvrage, entrepreneur, travailleur indépendant
  • La démarche de prévention du maître de l’ouvrage, du maître d’œuvre, du CSPS
  • Les « diligences normales » d’un CSPS
  • L’action judiciaire

Tronc commun à la phase conception et réalisation : Jour 16

Savoir contractualiser sa mission SPS : honoraires, assurances, modalités pratiques de coopération

  • Contractualisation de la mission de coordonnateur : contexte public/contexte privé – spécificité des marchés à bons de commande
  • Outil nécessaire au bon déroulement de la mission : les MPC (Missions de prévention et de communication)
  • Contrat SPS : clauses génériques ; modalités de paiement, mesures coercitives, conditions de réalisation
  • Clauses spécifiques ; Caractère intuitu personae de la mission, « autorité et moyens », temps à consacrer
  • Argumentaire commercial
  • Intégration du BIM et du LEAN
  • Clauses sensibles des contrats d’assurance : activités garanties, montant des dommages assurés, franchises, exclusions 
  • Calcul des honoraires : temps, coût horaire, prestations matérielles

Public concerné - Prérequis réglementaire

  • Pour la phase de conception, d’étude et d’élaboration du projet de l’ouvrage : justifier d’une expérience de 5 ans minimum en architecture, ingénierie ou maîtrise d’œuvre

OU

  • Être titulaire d’un diplôme, de niveau au moins égal à la licence professionnelle, en hygiène sécurité et environnement attestant de compétences dans le domaine de la construction, du bâtiment et des travaux publics.

Contenu pédagogique détaillé

  • Conformément à l’annexe II.2 de l’arrêté du 26 décembre 2012

Méthodes pédagogiques

  • Un projet pédagogique original et reconnu, organisé autour de compétences de consultants maîtrisant parfaitement le dispositif.
  • Une alternance d’apports pédagogiques, d’études de cas, d’échanges et de mises en situation permettant l’acquisition d’un savoir-faire pratique pour la conduite des missions SPS.
  • Un support pédagogique de qualité constitué par un fonds documentaire spécifique, des documents ressources destinés à la bibliothèque de base du coordonnateur sécurité.

Modalités d'évaluation et validation

  • A l’issue de cette formation, l’évaluation des compétences acquises est réalisée par un jury professionnel. Sa validation permet d’obtenir une attestation de compétences (conformément à l’annexe I du décret du 26 décembre 2012) et d’exercer la mission de coordonnateur SPS sur des opérations de catégorie 2 en phase conception.

Selon leurs disponibilités, nous faisons appel pour cette formation aux consultants-experts ci-dessous ou à des profils aux compétences identiques

  • Pierre HAXAIRE, coordonnateur santé-sécurité de niveau I, formateur de coordonnateur agréé par le Ministère du Travail et l’OPPBTP (1997 – actualisé 2019) Référent de la formation
  • Daniel MARIETIS, coordonnateur santé-sécurité de niveau I, formateur de coordonnateur agréé par le Ministère du Travail et l’OPPBTP (2014 – actualisé 2019)
  • Daniel LANTENOIS, coordonnateur santé-sécurité de niveau I, formateur de coordonnateur agréé par le Ministère du Travail et l’OPPBTP (1997 – actualisé 2019)

Consultez les parcours et expertises de nos formateurs ici.

Image

Eligible CPF

Image

Certification

Code CPF 237065

22 jours 154 heures

cette formation vous intéresse ?

Veuillez compléter le formulaire suivant pour pouvoir télécharger le dossier de candidature :

Form by ChronoForms - ChronoEngine.com

Taux de réussite

0
de réussite
à l'examen de coordonnateur SPS

Tarif

4600€ HT

Date

1er semestre 2022 à Lyon

CSPS niveau II : phase conception (16 jours)

112 heures
Horaires : 9h30 – 17h30
Pause déjeuner : 1h30

Les 08, 09, 10, 11 mars 2022
Les 22, 23, 24, 25 mars 2022
Les 11, 12, 13, 14, 15 avril 2022
Les 10, 11, 12 mai 2022
Le 13 mai 2022 : Evaluation professionnelle

Témoignages

NOS QUALIFICATIONS

Image
Image